This Blog is also available as an RSS Feed

Articles

Sidi Ifni, Maroc – Le charme espagnol et les ciels du sud

Le long de la côte sud du Maroc, passées les foules européennes qui remplissent Agadir, c’est le calme et la tranquillité de la retirée Sidi Ifni. En conduisant le long de l’autoroute de la côte, sans aucun doute, vous ne souhaiterez pas éviter Tiznit. Mais si vous avez seulement quelques jours pour voyager jusqu’à la région de Souss au Maroc, alors extirpez-vous de la modernité d'Agadir pour passer au moins deux jours à explorer la zone de Sidi Ifni.

En franchissant les falaises juste au nord de la ville, il serait littéralement impossible de manquer cette ancienne enclave espagnole. En effet, des années 1930 jusqu’à 1969, elle était considérée comme une colonie espagnole et les Marocains qui vivaient là-bas en ce temps se voyaient tous accorder la citoyenneté espagnole. Sidi Ifni au Maroc est remplie d’architecture coloniale mais n'a pas été entretenue au fil du temps comme les autres villes, telle que Aït Ben Haddou qui a gagné son assurance de protection en tant que site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Alors que de nombreuses associations sentent que Sidi Ifni mérite un tel titre, d'autres croient qu'elle peut garder son charme particulier et toujours avoir quantité de voyageurs s'y arrêtant sans être un site de l’UNESCO.

Sidi Ifni, aussi simplement connue sous le nom d’Ifni par les autochtones et les voyageurs qui sont restés dans la région quelque temps, est une zone où l’art déco maure était un courant important de l’époque. Dans cette zone exaltante, vous pourrez profiter de la beauté du décor de cette plage atlantique sans trop être gêné par les vendeurs ou les gens qui vendent leurs marchandises. Tout comme dans n’importe quel pays étranger où le tourisme est en plein essor, il est toujours préférable de ne pas se promener à la périphérie après la tombée de la nuit, en particulier si vous êtes un voyageur seul. Mais votre garde tombera une fois que vous arriverez dans cette petite enclave relaxante du Maroc.

Au centre de la ville, se trouve la Plaza Espana, que le gouverneur espagnol était autrefois capable de contempler depuis son manoir et qui est la pièce maîtresse de la ville. Il y aussi au centre de la ville, mais plus proche de la mer, l'église coloniale historique où les colons espagnols dévots auraient assisté à la messe du dimanche. Les mosquées modernes ornent la périphérie de la ville, étant donné que l'église n'a plus aucune utilité. Si vous suivez la rivière de la côte jusqu’au complexe du Marabout, vous pourrez vous aventurer dans la région où le moussem, ou festival de la ville, se tient chaque été.

Le festival démarre chaque année généralement en juin et dure une semaine entière. C'est la fierté et la joie des autochtones et la musique, la nourriture et l’activité saharienne abondent. Le festival a lieu sur l’ancien aérodrome espagnol et le moment ne peut pas être plus parfait - peu de touristes marocains seront dans la région et le temps sera charmant.

À la plage, vous pouvez vous joindre à une partie de football ou simplement marcher le long du rivage. Des surfeurs et des voyageurs se font plaisir en surfant, mais cela devra être réservé aux personnes avec beaucoup d’expérience. Les vagues peuvent devenir énormes sans même prévenir et il y a de forts courants de fond.

Si vous est intéressé pour en apprendre plus sur la période Art Déco, rendez vous en direction de la Place Hassan II. Alors que l’église est maintenant un palais de justice et que l’ancien consulat espagnol reste vide à côté de l’Hôtel de Ville, Sidi Ifni a toujours une multitude d’activités, de sites, de senteurs et d’événements pour attirer n’importe quel voyageur qui désire voir l'une des plus petites villes du Maroc, pleine de charme, de caractère et d'histoire.

 

 





Combine Flights?













New Business Users, read more and join on the Business Affiliates page.

New Individual Users, join on the Forum Users Registration page.