This Blog is also available as an RSS Feed

Articles

La Mellah de Marrakech

Pour ceux qui se concentrent sur l’approche historique du Maroc, il n’y a pas de meilleur endroit que Marrakech pour apprendre sur l'intéressant passé du pays. Alors que de nombreux monuments et sites méritent d'être remarqués, Marrakech, tout comme Fès, peut s’enorgueillir de son passé juif et islamique qui donne saveur et charme à un pays qui reçoit presque dix millions de visiteurs par an.

L’histoire remarquable du Maroc comprend une longue période pendant laquelle les colons musulmans et juifs acceptaient les différences de chacun et travaillaient pour mener à bien leurs affaires. La Mellah de Marrakech désigne la zone où les Juifs résidaient. Vivre dans leur propre quartier séparé signifiaient qu'ils étaient protégés par les murs de la Casbah, qui pouvaient être plus facilement surveillés et assez sûrs, imposés par le gouvernement. Les Juifs eurent des carrières lucratives en travaillant comme représentants financiers de banquiers, tailleurs ou même comme joailliers dans la zone. Les Mellahs au Maroc, en particulier celles du milieu du XVIème siècle devinrent de véritables petites villes qui comprenaient des synagogues, des marchés extérieurs, des fontaines et des balcons surplombant des ruelles étroites et des rues.

Les restes de la Mellah de Marrakech sont maintenant connus comme la zone de Hay Essalam. Alors que beaucoup de Juifs ne résident plus dans la région, certains vivent toujours ici car leurs familles ont choisi de rester plutôt que de partir pour Marrakech, la France ou même Israël. Comme les Juifs n’ont plus été autorisés à avoir leur propre terre ou propriété jusqu’à ce que les Français arrivent, ils subsistaient de leur propre travail, y compris le travail dans des petits commerces de la zone. Des siècles auparavant, s’ils désiraient s’aventurer hors de leurs quartiers, ils devaient le faire pieds nus.

Si vous voulez explorer la Mellah, alors vous pouvez entrer par la Place des Ferblantiers, qui désignait autrefois la Place de Mellah. Si vous avez des difficultés à trouver la zone, recherchez les travailleurs d’étain qui s’alignent aujourd’hui le long du côté extérieur de la place du souk. Dans cette zone, vous pourrez visiter la Place Souweka, une fontaine qui marque le centre des quartiers.

En marchant dans le souk, essayez de rester sur les passages principaux et vous tomberez sur le cimetière juif et des sanctuaires qui sont toujours visités de nos jours. Les synagogues se trouvent aussi le long de la même route et les principales sont appelées la Lazama et El Fasiines. Si vous préférez ne pas prendre de guide pour cette zone, alors vous devrez demander votre direction. Sinon, un guide est le meilleur moyen de la trouver. La Mellah a même plus de synagogues qui sont toutes visibles en cheminant à travers les ruelles de la médina un peu piégeuses. Deux autres synagogues qui valent la peine d’être remarquées sont la Rabbi Pinhas et Bitoun.

Les synagogues de Marrakech et de Fès sont des sites impressionnants, même si elles n’apparaissent pas autant que les mosquées dans le pays. La Mellah de Marrakech est une zone intéressante qui raconte l’histoire du passé du Maroc, un pays qui a été ouvert aux différents contextes culturels et ethniques pendant des siècles. Alors que les Juifs n’ont guère eu la vie facile sous les nombreux dirigeants du Maroc, ils ont partagés la protection de la plupart des sultans et ont profité des affaires en expansion dans de nombreuses zones du pays. Qu’ils aient été commerçants, banquiers ou joailliers, l'histoire des Juifs du Maroc est juste une autre partie du passé dynamique du Maroc.

 

 





Combine Flights?













New Business Users, read more and join on the Business Affiliates page.

New Individual Users, join on the Forum Users Registration page.